1ère étape : LE JAPON

17.09.2017 : me voilà arrivée au pays du soleil levant, avec de l’appréhension (un peu) et de l’excitation (beaucoup).

Mais parlons peu, parlons bien :

Pourquoi le Japon ?

Au départ, le Japon ne faisait pas parti des étapes incontournables de mon Voyage.
Ce qui m’a décidé : en septembre, la météo est encore favorable, mais ensuite, on entre dans l’hiver. C’était donc maintenant ou jamais… et ca a été “maintenant”.
Le Japon est aussi un excellent compromis pour commencer un projet de tour du monde ou du moins, de tour d’Asie.
On y retrouve toutes les commodités et facilités dont nous sommes habitués en France tout en s’assurant un dépaysement et une véritable claque à tous niveaux (culture, food, paysages).

Les +

Les japonais : et oui, l’humain reste le plus important dans un voyage !
J’avoue tout, j’avais des préjugés sur les japonais… pas bien me direz-vous, mais bon, on ne se refait pas ! 🙂

Moi qui adore les pays latins où l’exubérance, l’amusant bordel et la chaleur humaine sont de mises, allais-je aimer ce que je voyais comme un pays uniquement fait de règles et de rigueur ?

Alors Oui, ils sont très regardants sur les règles de savoir vivre, Oui, les traditions sont à respecter et Oui il faut savoir se montrer discret en toutes circonstances…
Mais au final, peut-on se plaindre de se balader dans des rues impeccables, sans aucun déchet ? De se retrouver dans des métros propres et toujours à l’heure ? De n’avoir personne qui nous bouscule dans la rue à tout va ?
Non, on ne peut pas, pire on s’y habitue et on adore !

Et surtout, surtout, surtout, les japonais sont adorables, souriants, curieux, ouverts, toujours prêts à aider.
Plusieurs fois des japonais, me voyant perdue avec mon plan entièrement déplié, sont venus me voir dans la rue ou le métro pour m’aider.
Il est aussi facile de faire connaissance avec les japonais, notamment dans les bars qu’ils fréquentent beaucoup en afterwork (je conseille les bars d’auberge de jeunesse) et même dans mon cas, de superbes rencontres au restaurant ou dans le train.

 

 

 

La nourriture : le Japon regorge de restaurants, c’est bien simple il y en a dans toutes les rues, et cela sans compter les vendeurs ambulants !
Et pour une fan de nourriture asiatique comme moi, c’est un pur bonheur ! Tout est bon, sain et très peu cher (comptez 5€ en moyenne pour un plat complet et copieux).
Yakitori, Udon, Soba, Okonomiyaki, Sushis, Tempuras, Takoyaki… il y a largement de quoi se faire plaisir !

Ci-dessous, vidéo de ma “cantine” à Kyoto, spécialisée dans les Udon.

 

Soba.JPG

 

Les paysages et monuments : beaux, beaux, beaux. Et beaux ! J’y reviendrai dans de prochains post, plus détaillés sur les choses à voir.

L’environnement : le Japon est un pays extrêmement sûr, vous pouvez vous balader seul(e) à toute heure du jour et de la nuit, sans soucis.

Les –

Le budget : le Japon est cher, notamment pour le logement et les transport, il faut bien prendre en compte cet aspect, surtout lors d’un voyage qui s’effectue sur le long terme. La nourriture en revanche est à prix très raisonnable.

L’anglais : il peut s’avérer frustrant de ne pas pouvoir entrer dans un restaurant car le menu n’est pas traduit et qu’il n’y a pas d’images ou de photos illustrant les plats, idem lorsqu’on souhaite une information en gare ou autre.
Cependant, les japonais essayeront toujours de trouver un moyen pour vous aider, le bémol reste donc léger.

 

TOKYO

En arrivant à Tokyo, c’est d’abord l’aspect contemporain voire futuriste qui impressionne. Il faut se balader un petit peu avant de trouver les temples et les charmants jardins japonais.

Voici un petit focus sur mes coups de cœur à Tokyo :

Asakusa : ce quartier extrêmement animé est composé d’allées où se côtoient petits marchands de souvenirs, d’artisanat traditionnel et autres vendeurs de yakitori, mochi, dorayaki et autres spécialités culinaires ! Au bout se trouve le magnifique temple de Senso-ji, qui impressionne par sa taille et le nombre de visiteurs qui s’y pressent.

Processed with VSCO with c1 preset

 

Le Marché de Tsukiji : plus grand marché aux poissons du monde, l’ambiance y est INCROYABLE ! Et pourtant, je n’ai pas fait les enchères au thon, véritable institution du lieu, qui commencent à 5h du matin et pour lesquelles il faut faire la queue dès 3h pour obtenir des billets.
Ici, l’atmosphère est unique, les produits encore plus et c’est une véritable claque que l’on prend en intégrant le temps d’une matinée cet univers.
Je vous conseille d’aller déguster les sushis des restaurants situés dans le marché, qui sont de loin les meilleurs jamais mangés !

Tsujiki.jpg

 

 

Akihabara : ce quartier est réputé pour ces Game Center sur plusieurs étages. Ici une ambiance que vous ne verrez nul part ailleurs, des buildings consacrés aux mangas, aux jeux vidéos, aux cartes de manga etc etc.
Des néons partout, des jeunes déguisés en leurs héros préférés, des couleurs flashy dans tous les sens pas de doute Shibuya saura vous faire découvrir la culture Kawai !

A ne pas manquer également le quartier de Shibuya, probablement l’un des plus célèbres de Tokyo, avec son passage piétons le plus grand du monde :

 

 

Autour de Tokyo : Nikko : cette petite ville au pieds des montagnes est située à 1h de Tokyo.
Une fois le pont de Shinkyô passé, de magnifiques temples sont à découvrir, cachés dans les bois, appartenant chacun à une époque et donc à un style différent.
Cette journée hors de Tokyo est un excellent moyen de se ressourcer et de découvrir un aspect plus Nature du Japon.

Nikko.JPG

Processed with VSCO with c1 preset

Processed with VSCO with g3 preset

 

KYOTO

Par où commencer… Kyoto est une ville juste incroyable. On m’en avait dit beaucoup de bien mais je ne savais pas que j’allais en tomber amoureuse <3

Se balader le long de la rivière Kamo-Gawa, tester les différents restaurants, oser s’aventurer dans les avenues grouillantes de monde et y faire son shopping, goûter à la fameuse glace au thé matcha, monter jusqu’au temple Kiyomizu-dera ou bien se perdre dans les rues du traditionnel quartier de Gion, voilà tout autant de choses que vous pourrez faire à Kyoto !!

Voici donc un aperçu imagé de mes coups de cœur :

La forêt de Bambou d’Arashiyama :

Bamboo Forest.JPG

Le Temple de Kinkaku-Ji  :

Kinkaku-ji.JPG

Les balades dans la ville, avec les devantures de restaurants et magasins, toutes plus jolies les unes que les autres :

Kyoto resto.JPG

Autour de Kyoto se trouve la célèbre ville de Nara, habitée par des milliers d’adorables daims qui se promenent en toute liberté et créent l’attraction auprès des touristes.
A ne pas rater une fois sur place, le temple de Todai-ji, qui surprend par son immensité et dans lequel se trouve un monumentale Buddha en bronze.

Processed with VSCO with c1 preset

Processed with VSCO with c1 preset

Kobe : pour les amateurs de gastronomie, c’est un sacrilège d’être aussi près de cette ville et de ne pas aller déguster le fameux bœuf, dont je confirme que le goût est à la hauteur de sa réputation.
A voir également dans cette ville, les cascades de Nunobiki (ne faites pas la même erreur que nous de se perdre à travers la forêt, vos jambes s’en souviendront le lendemain ! :D)
Également, les jardins de Nunobiki, accessibles en téléphérique…épreuve fort douloureuse pour moi qui avait oublié que j’avais le vertige, mais soyons honnête la vue vaut le coup (lorsqu’on ne ferme pas les yeux) !

Processed with VSCO with c1 preset

kobebeef.JPG

Osaka

Je n’ai exploré Osaka que très rapidement, mais je conseillerai évidement le quartier de Dotonburi, véritable antre du shopping aux allures futuristes :

Processed with VSCO with c1 preset

Ainsi que les jardins du Château d’Osaka :

Processed with VSCO with g3 preset

 

01.10.2017 : Bilan du Japon
Je garde un souvenir mémorable de ce pays, avec avant tout des rencontres incroyables, des paysages à couper le souffle, une architecture passant du traditionnel au futuriste en l’espace de quelques pas, et une nourriture aussi bonne qu’espéré.
Bref, je veux y retourner !!!!

Mais avant ca, on continue l’aventure direction le nord du Vietnam pour une quinzaine de jours 🙂

2 thoughts on “1ère étape : LE JAPON

Leave a Reply