3ème étape : le Népal – Pokhara

08.10.2017 : A peine arrivée à Katmandou, je pars à l’aube prendre un bus direction Pokhara, ville située à 200km de la capitale, mais qui en raison de l’état des routes nécessitera 11h de bus pour arriver à destination !
Cependant, je conseille ce mode de transport car même s’il est fatiguant, les paysages sont superbes et le prix du billet n’est que de 7$.

 

POKHARA

Processed with VSCO with c1 preset

Deuxième plus grande ville du Népal, Pokhara est bien plus agréable que Katmandou, avec son magnifique lac Riverside, ses petits cafés, restaurants et commerces.
Attention, vous risquez de vous laisser surprendre et de rester dans cette ville plus longtemps que prévu 🙂

J’ai eu la chance d’y être pendant la Fête de Tihar, également appelée Diwali, où l’on célèbre chaque jour une divinité.
C’est le moment pour les enfants et adultes de chanter et danser en pleine rue, et pour les chiens et vaches en liberté, d’arborer de magnifiques colliers de fleurs.

Processed with VSCO with c1 preset

 

Mais pas le temps de flâner, je file tout droit direction le centre Purna Yoga pour une première expérience de retraite de 10 jours.
Et quelle première !

 

RETRAITE YOGA

Processed with VSCO with c1 preset

L’endroit est sublime, niché en haut d’une montagne, il surplombe le lac.
Les cours sont de très bonne qualité et adaptés à tous niveaux, les profs et le staff sont à l’écoute et d’une incroyable gentillesse.
Le nombre de place étant limité, l’ambiance est vraiment chaleureuse entre tous.

Tout comme on parle de choc culturel, je parlerai ici de choc spirituel.
Non je ne me suis pas (encore) fait enlever par une secte, mais Oui cette expérience m’a changé et j’aspire à la faire évoluer encore et encore !

Le programme est complet :

6h00 : Levé par le son des bols tibétains
6h15 : Méditation
7h00 : Thé
7h15 : Lavage de nez (oui…)
8h00 : Yoga
9h30 : Petit-déjeuner
11h00 : Activité bien-être : bain de boue/de vapeur/de pieds (ici en photo)/inhalation, au choix
12h00 : Méditation au son des bols tibétains
12h30 : Déjeuner
14h00-16h00 : Temps libre
16h00 : Snack
16h30 : Chant !! Mon cours préféré <3
17h30 : Yoga
18h30 : Méditation
19h00 : Dîner

Nous voilà donc très encadrés, il ne reste plus qu’à se détendre, ce qui n’est pas simple au début car trop habituée à courir partout, même en voyage.
Mais on apprend vite, et ca marche !

Vous l’aurez compris, ici on devient de vrais petits yogis :

IMG_4047

On mange plus que bien…

IMG_4057

On se laisse chouchouter (bain de pieds)

Processed with VSCO with c1 preset

On prend le temps de méditer, même si pour être honnête au bout d’une minute mon esprit pensait à tout et n’importe quoi…

Processed with VSCO with g3 preset

Et on se laisse aller au son des chants

 

IMG_4266.JPG

Impossible enfin d’écrire sur Purna Yoga sans évoquer la French Team, notre groupe formé sur place et qui n’a rendue la retraite que meilleure !!!

A la fin de ces 10 jours, fini le repos et départ pour un trek en compagnie de Sylvie et Guillaume, rencontrés ici.

Enfin, voici une vidéo floue mais tellement mignonne, prise par ma québécoise préférée Ariane pendant Diwali :

 

TREK AUX ANNAPURNAS

20.10.2017 : Nous voilà donc partis Sylvie, Guillaume et moi, en compagnie de notre guide Durga pour 3 jours de trek.
Au départ nous souhaitions étendre le circuit, mais cela n’a pas été possible, et pour une première expérience c’était finalement parfait.

Processed with VSCO with c1 preset

Jour 1 : cette première journée fut pour moi la plus compliquée. J’anticipais de ne pas être à la hauteur et sous-estimais mes capacités physiques ainsi que ma volonté.
Mais avec notre équipe de choc, tout s’est parfaitement bien passé et vers 15h nous avons rejoint le point d’arrivé : Australian Camp !

thumb_P1000117_1024

A peine le temps de sélectionner notre guest house (à gauche ci-dessus) et de s’abriter manger un pancake (avec Sylvie et Guillaume, les récompenses post trek sont toujours un bonheur), qu’une pluie diluvienne se met à tomber, et durera jusque dans la nuit. Les trekkers qui arriveront dans la soirée devraient s’en souvenir encore longtemps…!

De notre côté, après un bon dîner, nous nous endormons en quelques minutes, épuisés de notre journée.
Nous avions juste omis un détail… nous étions en plein Diwali et une fois la pluie finie, un concert démarre, juste sous nos fenêtres ! 😀

Jour 2 : 5h30, Durga tape à notre porte pour que nous assistions au lever du soleil.
Grognons au départ, nos habitudes de français râleurs se stoppent immédiatement face au magnifique spectacle qui s’offre à nous.

 

Processed with VSCO with c1 preset

Après le petit-déjeuner, que nous prenons dehors face aux montagnes, je suis plus que d’attaque pour entamer ce qui doit être la journée la plus difficile : 7h à 8h de marche, essentiellement en montées !

Les paysages se suivent mais ne se ressemblent pas. Nous traversons des rizières, nous nous aventurons dans une campagne digne des Highlands d’Ecosse avec le brouillard qui va avec, puis nous enfonçons dans la jungle pour le reste du chemin.
Si beaucoup de routes de trek sont très empruntées et touristiques, la notre s’avère déserte et particulièrement authentique.
Nous voilà donc tous les 4 isolés en pleine montagne népalaise.

Processed with VSCO with c1 preset

Processed with VSCO with c1 preset

thumbnail_FullSizeRender

Nous arrivons finalement bien avant l’heure prévue dans un village qui n’accueillera ce soir là que 6 trekkers, nous inclus… et quelle chance !
Car nous prenons le temps de rencontrer et découvrir nos hôtes : 3 sœurs âgées d’une quarantaine d’années et dotées d’un caractère bien trempé !
Elles ont ouvert leur guest house depuis quelques années, et s’occupent de tout sur place.  L’endroit est vraiment super, plein de charme, et vraiment agréable (et ce, même avec des toilettes à la turque dehors, accessibles à la lampe frontale, et la douche dans ces mêmes toilettes, au seau d’eau) !

Nous resterons l’après-midi et la soirée en leur compagnie dans leur toute petite cuisine, à discuter, rire, observer la traite des buffalos, aider, regarder sagement les repas se préparer, et savourer notre dîner, toujours à leurs côtés, préférant cette ambiance à la salle habituellement réservée aux trekkers.

01

 

Jour 3 : nous nous levons tranquillement et prenons la route en début de matinée.

Processed with VSCO with c1 preset

Cette fois-ci, il s’agit de la dernière “épreuve”, avec beaucoup de descente.
A priori plus simple… sauf que lorsqu’il s’agit de roches trempées par l’humidité et sur lesquelles je glisse toutes les 2 min… Je me rends compte que je préfère largement les montées (jamais contente, oui) !

Et je vous épargne les 3 premières heures durant lesquelles les sangsues étaient de sortie, s’agrippant à nos chaussures (parfois 4 sur le même !) et qui réussissaient à nous piquer à travers les chaussettes !
Bon au final rien de bien méchant même si j’avoue avoir crié lorsque j’ai du en enlever une, qui était bien confortablement installée dans ma chaussure, à la main !

Passé ce moment Koh Lanta, la route fut aussi incroyable que les deux jours précédents : montagnes, rizières, jolis villages en altitude et traversée d’un pont suspendu !

Processed with VSCO with c1 preset

Processed with VSCO with f2 preset

Nous arrivons ensuite après 5-6 heures de marche au point final, où nous attend un taxi, direction Pokhara.

De retour en ville, on se choisit un confortable hôtel bien mérité et on retrouve une amie du yoga, revenue de trek ce même jour.
Et là… quel bonheur de profiter de ces derniers instants ensemble, de ne rien faire et de profiter de la terrasse qui donne sur le lac !!

Processed with VSCO with c1 preset

22.10.2017 : Bilan
Fini le trek, c’était incroyable, qu’il s’agisse du dépassement de soi, de la motivation au sein du groupe, de la rencontre avec les habitants, tout aura été intense et mémorable.
Je veux en refaire un vitevitevite !!

Je terminerai en parlant de notre guide Durga, qui travaille très dur pour payer l’école et l’université à ses 3 enfants adoptifs et qui, quand il ne travaille pas, gère une association de récolte des déchets sur les routes de montagne. Véritable passionné de la Nature, il a été au top, “Best Guide !” comme dirait Guillaume dans son anglais des grands jours 😀

 

3 thoughts on “3ème étape : le Népal – Pokhara

  1. serialtravelersblog says:

    C’est génial ! Nous n’aurons pas le temps de faire une retraite spirituelle cette fois ci mais ce n’est que partie remise ! Nous sommes actuellement à Chitwan et c’est GÉNIAL ! L’as tu prévu ?

Leave a Reply