4ème étape : la Malaisie

29.10.2017 : Arrivée à Kuala Lumpur, mon côté citadin est content de retrouver une grande ville “moderne”, avec tout ce qui peut gêner beaucoup de gens mais qui pour moi est familier.
L’idée est d’y rester seulement 2-3 jours (le maximum), mais la pluie incessante décide de me mener la vie dure.
Qu’à cela ne tienne, je pars direction l’île de Penang et sa capitale Georgetown qui m’a été à plusieurs reprises conseillée.

 

GEORGETOWN

Processed with VSCO with c1 preset

Et cette ville est effectivement géniale !
Ancien comptoir des Indes Britanniques, on y trouve partout de magnifiques maisons de cette époque, avec de jolies couleurs à présent délavées, donnant un charme fou à la ville !

IMG_5605.jpg

23098495_1512380645509610_4412277395613024256_n

Comme dans beaucoup de grandes villes asiatiques, Georgetown possède son quartier chinois et son quartier indien, souvent les plus vivants.
Si vous passez par là, je conseille de vous y rendre le soir, lorsque tout s’agite, pour prendre un verre, diner ou simplement se balader.

Processed with VSCO with c1 preset

C’est en marchant qu’on découvre Georgetown, en partant à la recherche des œuvres Street Art dispersées partout dans la ville.

Oui, parce qu’ici, plutôt que d’être chassés les artistes sont mis en avant, et plutôt que d’être effacées leurs œuvres restent et constituent le patrimoine culturel contemporain de la ville.

Alors il y a les “stars”, qui sont fléchées et indiquées sur tous les plans :

IMG_5707

Processed with VSCO with c1 preset

Et les moins connues, pour lesquelles il faut s’hasarder dans de petites ruelles a priori sans intérêt pour y trouver de véritables trésors cachés !

Processed with VSCO with g3 preset

Processed with VSCO with c1 preset

IMG_5706

Quand un typhon pointe son nez…

Jusque-là tout se passe bien, vous l’avez compris… Jusqu’au samedi après-midi où une forte tempête éclate.
Comme tout bon touriste je me réfugie dans un Starbucks mais les heures passent et je ne vois aucun signe d’accalmie… Je prends mon courage à une main, le parapluie dans l’autre, et rentre à l’hôtel sous une pluie diluvienne avec de l’eau parfois jusqu’aux genoux !

IMG_4700

3h du matin, la pluie et le vent sont tellement violents que leur bruit m’empêche de trouver le sommeil.
Le lendemain matin, impossible de sortir prendre mon petit-déjeuner, les rues sont inondées, des arbres et des lampadaires tombés dans la nuit se retrouvent en plein milieu des rues… me voilà assignée à résidence.

J’apprendrai peu après que les habitants n’avaient pas eu de tempête aussi violente depuis 40 ans et qu’il s’agissait en fait du typhon Damrey, qui arrivera quelques jours plus tard au Vietnam, faisant cette fois-ci des dommages bien plus importants.

Ci-dessous une vidéo des rues lorsque l’eau commençait à se dégager :

Processed with VSCO with g3 preset

L’eau se dégagera finalement assez rapidement, mais le message a été clair : novembre n’est pas du tout la bonne période pour visiter la Malaisie 😀

Je me décide à partir en Thaïlande rapidement. Mais avant ca, je veux profiter de Georgetown quelques jours encore et je souhaite également visiter la ville de Melaka, dont on m’a beaucoup parlé :

MELAKA

Cette ancienne ville coloniale ressemble beaucoup à Georgetown.
La différence : Melaka est bien plus connue des touristes et donc moins préservée.
N’étant pas très étendue, une seule journée (aller-retour en bus depuis Kuala Lumpur) suffit pour découvrir la ville.

Processed with VSCO with c1 preset

IMG_5598-3

Il faut se frayer un chemin entre les perches à selfie et les tuktuk décorés en Pikachu ou Hello Kitty pour trouver les lieux intéressants, mais on y arrive !
Et là, on découvre de nombreuses ruelles pleines de charme, et avec encore une fois un peu de street art pour encanailler la ville !

Processed with VSCO with c1 preset

IMG_5600

Ma visite de Melaka se termine, je reprends le bus pour profiter d’une dernière journée à Kuala Lumpur.

Point route !

Je profite de ce post pour faire une aparté sur les transports : à tous ceux qui souhaitent faire du voyage long terme, préparez-vous à passer de nombreuses, très nombreuses, heures dans les transports (bus/train/avion/taxi etc etc) !
On ne va pas se mentir, c’est fatiguant, malgré tout je pense que c’est aussi un des meilleurs moyen de découvrir le pays dans lequel on se trouve.

En l’occurrence, les routes de Malaisie sont probablement mes préférées, car en plus d’être sûres et en bon état, les paysages sont superbes :

IMG_4536

IMG_4867

 

KUALA LUMPUR

Dernier jour en Malaisie pour visiter la capitale.
Alors que dire… pas grand chose, la ville ne présente pas énormément d’intérêt à mon sens mais si vous vous baladez, allez toute de même voir les Petronas Tower (entre autres).
Beaucoup les décrivent laides, moi je les ai trouvé magiques avec cette architecture digne d’un Marvel !

IMG_4970

 

08.11.2017 Bilan : il me reste encore plein de choses à visiter en Malaisie, mais de ce que j’ai pu voir, on est dans une parfaite cohabitation entre culture traditionnelle et contemporaine.
Encore un pays que je serai ravie de (re)découvrir un jour !

Il est maintenant temps pour moi de me rendre en Thaïlande, pays que j’avais visité et adoré il y a quelques années !
Mais parce que ce voyage est une aventure de chaque instant, je décide à la dernière minute de muscler l’expérience et de me rendre directement dans un camp de Muay Thaï !

Leave a Reply